Informations sur la campagne

Objectif de la récolte de témoignages et d'idées

Ce site web a pour objectif de récolter un maximum de témoignages provenant de PME, de très petites entreprises (TPE) et d’indépendants actifs dans les secteurs traditionnels concernant leur utilisation des nouvelles technologies sous les formes les plus diverses : communication digitale (site web, réseaux sociaux…), e-shop, facturation électronique, gestion numérisée des agendas, traitement statistique de données…

Leur laissant la possibilité de s’exprimer librement à propos des solutions digitales qu’ils ont mises en œuvre et des bénéfices qu’ils en ont retirés dans leur activité quotidienne, ce site vise à donner un coup de pouce et à aider tout autre entrepreneur susceptible de franchir le pas de la digitalisation.

Les participants sont encouragés à diffuser et à faire connaître leur témoignage afin de recueillir le plus de « likes » possible.

En effet, les témoignages les plus « likés » seront soumis à un jury afin de sélectionner les lauréats qui auront la chance de transformer leur contribution écrite en une vidéo de promotion que nous réaliserons dans le cadre d’une large campagne de communication qui suivra la récolte.

Ce site web vous permet par ailleurs de proposer des idées. Celles-ci doivent prendre la forme de propositions politiques qui serviront d'inspiration au SPF Economie dans ses futurs travaux.

Objectif de la campagne de sensibilisation des PME à la digitalisation 

La campagne a pour objectif de sensibiliser les TPE et les indépendants du secteur dit « traditionnel » à l’intérêt de développer une stratégie digitale, en matière de communication, de commercialisation, d’amélioration des processus de production et d’organisation du travail.

Cette initiative est partie du constat suivant : les PME, et plus particulièrement les TPE et les indépendants, ne sont pas toujours conscientes de ce que la digitalisation peut leur apporter. Parfois même, elles sont sceptiques quant aux possibilités d’adaptation de ces technologies à leur cas particulier. Pourtant, la digitalisation est aujourd'hui devenue le premier et principal vecteur d’innovation, de compétitivité et de croissance. 

La transformation et l’adaptation des entreprises à ces nouvelles technologies seront la clé de l’avenir économique du pays. Les PME, qui constituent la quasi-totalité du paysage entrepreneurial belge, sont tout autant visées par cette révolution. 

Quels sont les enjeux de la digitalisation pour une PME ?

La révolution digitale comporte des enjeux fondamentaux pour l’avenir des PME et des indépendants. Ces enjeux ont notamment trait à : 

  • la communication digitale (site internet, réseaux sociaux, e-mails…), 
  • l’e-commerce, 
  • la gestion numérisée des stocks, 
  • l’utilisation de caisses intelligentes sans contact, 
  • l’organisation digitale du travail (agenda électronique…), 
  • l’envoi électronique des devis et factures… 

Même s’ils sont confrontés quotidiennement à diverses innovations technologiques (ordinateur, smartphone, internet, réseaux sociaux, plateformes de stockage…), de nombreux entrepreneurs restent malgré tout sceptiques quant à leur usage. Ils estiment ne pas avoir les connaissances, le personnel qualifié, les ressources financières ou encore le temps pour mettre en œuvre tous les changements nécessaires.

Et pourtant, toutes les TPE traditionnelles – de la boulangerie à la librairie, pour ne prendre que deux exemples – peuvent aussi y trouver leur compte et bénéficier des avantages de la numérisation. Selon certaines études internationales, les PME qui utilisent internet à des fins professionnelles de manière intensive créent deux fois plus d'emplois, croissent deux fois plus vite et tirent le double du revenu des exportations à l'étranger comparativement à celles qui ne le font pas. 

Bien évidemment, la digitalisation demande un investissement initial qui peut à première vue sembler conséquent à l’entrepreneur. Il est également vrai que les bénéfices en seront perceptibles plus ou moins rapidement selon le type d’activité. 

La digitalisation d’une entreprise ne doit en fait pas être vue comme une finalité mais plutôt comme un processus en perpétuelle adaptation, balisé par des étapes de développement plus ou moins longues et plus ou moins espacées. Cette planification augmente les chances de réussite du projet et évite le gaspillage des ressources.

Quelle plus-value la digitalisation apporte-t-elle ?

Employée à bon escient, la digitalisation peut faire entrer les PME dans un cercle vertueux de croissance et de développement. En effet, leur présence sur internet et leur communication numérique leur permet de se faire connaître d’un public plus large et d’attirer de nouveaux clients. 

Cette activité génère des données qui peuvent ensuite être traitées par l’entreprise afin d’obtenir une meilleure connaissance de sa clientèle, de ses produits et de son fonctionnement interne. Elle peut alors prendre de meilleures décisions, innover et adapter précisément les services qu’elle propose aux besoins et aux goûts de ses partenaires commerciaux. La satisfaction du client n’en est que meilleure, générant de nouvelles retombées économiques (nouveaux contrats, bonne réputation…) et donc de la croissance.

La digitalisation peut également apporter une vraie plus-value dans le cadre d’un processus de transmission d’entreprise grâce à la redynamisation entrepreneuriale qui l’accompagne.

Pour en savoir plus

Le Baromètre de la société de l’information, publié chaque année par le SPF Economie, donne une idée assez précise du degré de numérisation de la Belgique pour toute une série de thématiques, dont l’économie et les entreprises.